LE GUIDE DES ALLÉGATIONS ENVIRONNEMENTALES

CONSOMMATION 

POUR Y VOIR CLAIR DANS LE VERT

 

Aujourd’hui, on ne trouve plus guère de produits qui ne s’affichent «bio» ou du moins «vert». Une véritable jungle dans laquelle les consommateurs se perdent. Pour leur donner des repères, un Guide pratique des allégations environnementales a été réalisé par le Conseil national de la consommation (CNC), organisme paritaire consultatif composé de représentants des associations d’usagers et de consommateurs, telles que ConsoFrance, dont l’AFOC est membre. 

Ce guide a été rédigé pour «clarifier les allégations environnementales les plus couramment employées sur les produits», c’est-à-dire les messages permettant de «distinguer et valoriser un produit sur un emballage, un étiquetage, une publicité, etc. Si elles manquent de précision ou de clarté, les allégations peuvent conduire à délivrer une information trompeuse voire mensongère». Professionnels et consommateurs se sont ainsi accordés sur les conditions d’emploi de sept expressions, telles que «durable», «responsable», «biodégradable, ou encore, pour les produits non alimentaires, «bio» ou «naturel». Ainsi le «greenwashing» ou «badigeonnage vert» désigne une «communication qui utilise de façon abusive l’argument écologique. C’est le cas lorsque la promesse environnementale faite sur un produit ne présente qu’un intérêt minime, voire inexistant pour l’environnement ou qu’elle se limite à suivre la réglementation en vigueur sans le préciser explicitement». Un champ large... 

Le CNC poursuit actuellement ses travaux de «clarification» pour huit autres allégations qui donneront lieu à un second tome du guide pratique au tout début de l’année prochaine. 

Cliquer sur l'aperçu

Format pdf

 

 

FO Hebdomadaire - Décembre 2010

fo hebdo afoc guide

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×