L'ARTISANAT ACTU FO

Éditorial de Jean-Claude Mailly, Secrétaire Général de FO

Sans aller jusqu'à qualifier l'artisanat de «première entreprise» de France, le secteur occupe néanmoins une place non négligeable dans le paysage économique et social.

 

Pour autant, en raison de la taille des entreprises artisanales, les salariés qui y travaillent ne peuvent pas en général avoir recours à une institution représentative du personnel ni bénéficier d'avantages conventionnels négociés par les délégués syndicaux au niveau de l'entreprise. Les accords conclus au niveau des branches du secteur artisanal (accords salaires, frais de santé...) par les fédérations FO y revêtent donc une importance particulière pour les salariés.

Les Commissions paritaires régionales interprofessionnelles de l'artisanat qui se mettent en place progressivement et dans lesquels FO entend avoir une participation active à travers ses représentants ont aussi un rôle à jouer pour les salariés à travers un dialogue et des échanges (et non de la négociation) entre interlocuteurs sociaux de l'artisanat.

Il est également important de noter que les salariés des entreprises artisanales seront appelés à participer à la détermination de la représentativité des organisations syndicales aux niveaux des branches et de l'interprofessionnel au moment d'élections sur liste qui devraient avoir lieu au deuxième semestre 2012.

En vu de cette échéance électorale très importante pour l'organisation, la confédération s'impliquera tout particulièrement dans la campagne des élections TPE de l'artisanat.

A ce titre, l'organisation aura besoin du soutien et de l'action de l'ensemble des militants. Je sais pouvoir compter sur vous.

Amitiés syndicales.

Cliquer sur l'aperçu pour lire le document


ARTISANAT ACTU FO

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site