service public

POURQUOI IL EST TEMPS D'AUGMENTER LES SALAIRES (ÉPISODE 5)



 

«Bienvenue dans le monde du travail»


C'est un tour de France revendicatif qui va démarrer pour FO. La confédération appelle à une journée de mobilisation le 20 septembre pour poursuivre la construction du rapport de force sur les retraite, sur le service public, sur les salaires...




Pourquoi il est temps d'augmenter les salaires... par Force-Ouvriere

 

En préparation de cette journée, 26 meetings départementaux ou interdépartementaux seront organisés début septembre dans toute la France et Jean-Claude Mailly participera à 11 d'entre eux.

MEETINGS ET CONFÉRENCES DE PRESSE

Jeudi 8 septembre 2011 - Déplacement de Jean-Claude Mailly aux CHU de Tours et de Poitiers.

Mardi 13 septembre 2011 - Déplacement de Jean-Claude Mailly au CHU de Nantes.

Jeudi 15 septembre 2011 - Déplacement de Jean-Claude Mailly au CHU de Caen.

Vendredi 16 septembre 2011 - Déplacement de Jean-Claude Mailly à Niort.

Mardi 20 septembre 2011 - Déplacement de Jean-Claude Mailly au CHU de Lille.

Mercredi 21 septembre - Déplacement de Jean-Claude Mailly au Parc des Expositions, Hall 8, à Toulouse.

Mardi 27 septembre 2011 - Déplacement de Jean-Claude Mailly aux hospices civils de Lyon et dans deux établissements.

Mercredi 28 septembre 2011 - Déplacement de Jean-Claude Mailly dans les entreprises de la Drôme/Ardèche.

Jeudi 29 septembre 2011 - Déplacement de Jean-Claude Mailly à l’assistance publique et dans les hôpitaux de Marseille.

Mardi 4 octobre 2011 - Déplacement de Jean-Claude Mailly au CHU de Bordeaux.

Jeudi 6 octobre 2011 - Déplacement de Jean-Claude Mailly au CHU de Nîmes.

Lundi 10 octobre 2011 - Déplacement de Jean-Claude Mailly au CHU de Clermont-Ferrand.

www.force-ouvriere.fr 
 

SERVICE PUBLIC - LES REDUCTIONS DES BUDGETS VALENT PLUS QUE NOS VIES

SERVICE PUBLIC

 

Quelques exemples des ravages pour les usagers et les agents publics des réformes imposées aux services publics

Les nouvelles Directions Régionales et Départementales de l’Etat (créées en 2010) sont exsangues et ne peuvent déjà plus fonctionner. Une note interne d'un directeur régional de la région Picardie est une nouvelle preuve que le service public est en danger au motif des restrictions budgétaires :

- Les agents ne pourront plus se former, en particulier, les formations liées aux prises de postes ne seront plus fournies aux nouveaux arrivants;

- Les agents ne pourront plus recevoir d'informations nécessaires à l'exercice de leurs métiers : fin des abonnements, fin des moments de rencontres collectifs;

- Un état sanitaire défectueux des locaux de la DR: nettoyage uniquement deux fois par semaine des toilettes;

- Accueillir les réunions pour éviter de se déplacer. Imaginons que tous les services fassent de même...

Pour les personnels : interdiction de prendre les voies à péage, véhicules accidentés mis hors d'usage les uns après les autres, etc. On assiste à une mise sous tension progressive des possibilités de déplacements, avec tensions psychologiques pour les agents devant lutter entre eux pour disposer des rares moyens et véhicules encore disponibles pour assurer leurs missions.

- Surtout les agents ne pourront plus se déplacer sur le terrain et ainsi ne plus accomplir leurs missions prioritaires y compris en matière de sécurité civile:

Inspections des installations classées (il faut se souvenir de l’exemple d’AZF en 2011!);

Contrôle des zones endiguées (avec des habitations adjacentes);

Relevés hydrologiques préventifs et annonces de crues;

Contrôle des transports terrestres.

Derrière cette gestion et ces économies de «bout de chandelle», les conditions de travail des personnels se détériorent, le stress augmente, et la vie des usagers est mise en péril.

 



 

Pourquoi défendre le service public?

POURQUOI DEFENDRE LE SERVICE PUBLIC!


Pourquoi défendre le service public par Force_Ouvriere

Livre noir pour les usagers : Les feux verts de la RGPP

Communique



Les « feux verts » de la RGPP : « livre noir » pour les usagers

Le gouvernement a présenté son troisième rapport d’étape de la révision générale des politiques publiques (RGPP) en conseil des ministres du 16 février.

Selon lui, l’essentiel des 374 premières décisions (décembre 2007 à juin 2008) est en cours de mise en œuvre. Le gouvernement leur décerne un « feu vert » signal d’une progression conforme à son calendrier.

Pour Force Ouvrière, ces mesures de la RGPP constituent aujourd’hui un véritable « livre noir » pour les usagers du service public et pour les fonctionnaires et agents publics :

- éloignement (géographique et fonctionnel) des services publics du citoyen ;
- des missions publiques privatisées ou abandonnées ;
- transformation du « service public » gratuit et solidaire à des services payants aux usagers-clients ;
- passage de l’égalité républicaine pour chaque citoyen à une inégalité généralisée en fonction des ressources du client, etc

Toutes ces destructions provoquées par la RGPP dans la Fonction Publique s’inscrivent à l’encontre des valeurs et des principes fondamentaux de la République.

Ce « livre noir de la RGPP » se caractérise régulièrement par de nouveaux effets dévastateurs concrets pour les citoyens. Force Ouvrière en a déjà recensé plus de 30, sans comptabiliser les attaques contre le statut, les droits, les moyens et les conditions de travail des fonctionnaires et des agents publics.

Force Ouvrière condamne et s’oppose à la RGPP. Force Ouvrière demande un moratoire immédiat sur les 374 mesures en cours et refuse l’engagement d’un « acte 2 » annoncé par le gouvernement pour mai 2010.

Paris, le 17 février 2010


Pascal PAVAGEAU

Téléphone : 06.76.77.70.39 - 01.40.52.84.45

 

  Télécharger le communiqué Format pdf

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×