hotellerie

Hôtellerie : les droits avancent

 

Depuis le 1er janvier, les 900 000 employés de la branche des cafés-hôtels-restaurants bénéficient d’une complémentaire santé obligatoire.

 


UN ACCORD A ÉTÉ TROUVÉ DANS L’HÔTELLERIE ET LA RESTAURATION

Pouvoir d’achat

 

UN ACCORD A ÉTÉ (ENFIN) TROUVÉ DANS L’HÔTELLERIE ET LA RESTAURATION

Les syndicats, dont FO, ont fait céder le patronat. Les 800.000 employés du secteur vont pouvoir bénéficier, chaque année, d’une prime équivalente à 2% du salaire brut, de disposer deux jours fériés supplémentaires et de la création d’une mutuelle.

 

Le 2 décembre dernier, et pour la deuxième fois en quatre mois, FO, la CGT et la CFTC de la branche des hôtels, cafés, restaurants avaient décidé de faire valoir leur droit d'opposition à l’accord salarial a minima prévu pour les 800.000 employés du secteur et que s’apprêtaient à une nouvelle fois à valider (sans rechigner) deux autres organisations de salariés (CFDT et la CGC). La ténacité des trois syndicats a fini par payer. Ils viennent d’obtenir les améliorations qu’ils revendiquaient en contrepartie de la baisse de la TVA de 19,6 à 5,5% effective depuis le 1er juillet 2009.

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×