gouvernement

FEDECHIMIE - Semaine 49 du 05 au 10 - 12 - 2011

FEDECHIMIE-CGTFO


Semaine 49 du 05 au 10 - 12 - 2011


LE GOUVERNEMENT ET LE MEDEF VEULENT DÉZINGUER LA DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL

Temps de travail

 

LE GOUVERNEMENT ET LE MEDEF VEULENT DÉZINGUER LA DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL

 

Ils souhaiteraient remplacer les 35 heures par une durée du travail modulable à loisir en fonction des intérêts de chaque employeur. FO dénonce une «posture idéologique».

«Si nous voulons améliorer le fonctionnement du marché du travail (...) on peut se poser des questions sur la durée du travail», a déclaré mardi la présidente du Medef, Laurence Parisot sur RMC et BFM-TV… au lendemain de la publication des derniers chiffres désastreux du chômage (voir notre article du 29 novembre 2011). Sa grande idée est de remplacer la durée légale hebdomadaire pour tous par un temps de travail modulable en fonction des intérêts des employeurs.

«Faisons en sorte que la durée soit conventionnelle plutôt que légale, cela veut dire qu'elle pourrait être différente d'une entreprise à une autre et aussi d'une période à une autre», a expliqué Mme Parisot, avant de préciser, qu’un tel mécanisme serait introduit après négociation entre patronat et syndicats. Sa mise en place se justifierait, selon elle, par le fait qu’«il y a des périodes où il faut travailler beaucoup plus parce que les carnets de commandes sont très remplis et d'autres moments où il faut s'adapter», Le patronat semble avoir l’oreille du gouvernement. Dimanche, le ministre du Travail, Xavier Bertrand s’est prononcé en effet pour «des accords compétitivité-emploi» au niveau de l'entreprise pour moduler également la durée du travail en fonction des volumes d’activité.

Le débat sur la durée du travail avait été rouvert la semaine dernière par le parti de la majorité gouvernementale. Lors d’une de ses conventions nationales qualifiée de «rendez-vous du courage», l’UMP avait notamment estimé le 22 novembre qu'il fallait «franchir une nouvelle étape» vers la sortie des 35 heures en «incitant à ouvrir des négociations sur le temps de travail».

FO avait alors réagi vivement en dénonçant une «posture idéologique». Pour la confédération syndicale, «il est hors de question de revenir en arrière» car «ce serait oublier que pour passer aux 35 heures, les salariés ont dû subir des gels de salaire et plus de flexibilité en conservant le même volume de travail!». Et l’organisation syndicale de conseiller plutôt au gouvernement de revoir sa politique d’exonérations patronales incluant la mise en place des 35 heures et qui coûtent chaque année 30 milliards d’euros au budget de l’Etat. Une manne à l’heure où ce même gouvernement multiplie les plans de rigueur aux dépens des citoyens.

 http://www.force-ouvriere.fr

FEDECHIMIE - Semaine 45 du 07 au 12 - 11 - 2011

FEDECHIMIE-CGTFO


Semaine 45 du 07 au 12 - 11 - 2011

fedechimiedecembre.jpg




A chaque pays sa crise !

 

PLAN FILLON: "LOGIQUE SUICIDAIRE"

PRESSE - COMMUNICATION - JEUDI 10 NOVEMBRE 2011

Midi Pile Haute-Normandie du 8 novembre 2011

PLAN FILLON:

"LOGIQUE SUICIDAIRE" SELON JEAN-CLAUDE MAILLY

"Quand on fait deux plans d'austérité en moins de trois mois, le deuxième encore plus dur, on affaiblit la croissance, on affaiblit l'activité, on glisse tout doucement vers la récession", a déclaré Jean-Claude Mailly à Evreux le 8 novembre 2011.



Plan Fillon: "logique suicidaire" selon... par Force_Ouvriere

COMMUNIQUÉ

LE SALARIÉ CORVÉABLE …SANS MERCI !


Force Ouvrière s’insurge contre l’adoption par l’Assemblée Nationale en première lecture de certaines dispositions de la proposition de loi Warsman.  

En particulier, elle s’oppose fermement à la disposition qui vise à autoriser l’employeur, sous couvert d’un accord collectif, à moduler le nombre d’heures travaillées sans que cela constitue une modification du contrat de travail nécessitant l’accord exprès du salarié.   

Il ne s’agit pas d’une simple mesure de simplification mais d’une véritable modification du code du travail qui n’a pour objectif que de contrer une jurisprudence de la Cour de cassation devenue source d’inquiétude pour les employeurs…   

FO dénonce cette atteinte portée aux droits fondamentaux des salariés et en particulier à leur vie familiale et personnelle et qui introduit à leur encontre encore plus de flexibilité qu’ils devront subir sans pouvoir  s’y opposer.   

FO rappelle son attachement à la liberté contractuelle et à l’autonomie de la négociation collective qui ont été fragilisées ces dernières années par les différentes interventions du législateur favorisant en particulier la négociation dérogatoire.   

Un juste équilibre doit être recherché entre négociation collective et contrat de travail et ne peut être trouvé que par la réaffirmation du principe de faveur.   

C’est pourquoi FO réaffirme son opposition et demande le retrait de cette disposition source d’insécurité juridique pour les salariés.   

LE GOUVERNEMENT SONNE LA CHARGE CONTRE LE BACCALAURÉAT



Education nationale


La semaine dernière, le gouvernement a présenté en urgence des mesures visant à introduire le contrôle continu dans un certain nombre de disciplines. FO dénonce une attaque en règle contre «le caractère ponctuel, anonyme et national du diplôme».

 

 

 

Le 30 juin dernier, lors du Conseil supérieur de l’éducation (CSE), Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, a présenté en «urgence» des modifications substantielles portant sur les épreuves du baccalauréat 2013. Toutes visent à généraliser le contrôle continu en cours de formation pour un certain nombre de disciplines du diplôme national. Pour l’heure, elles toucheraient les épreuves de langues vivantes pour le Bac général en Terminale L (Lettres), ES (Economie et social et S (sciences). Le contrôle continu serait appliqué aussi à l’épreuve d’ISN (informatique et système numérique). Ainsi, pour cette nouvelle discipline, l’évaluation en cours d’année du lycéen reviendrait à «une commission (…) composée d’un professeur ayant suivi et formé l’élève pendant l’année, et dans la mesure du possible, d’un autre enseignant n’ayant pas été associé à l’enseignement de spécialité suivi». Pour les épreuves orales de langues 1 et 2, le contrôle des connaissances s’inscrirait dans le «cadre habituel de formation et organisée au cours du deuxième trimestre par les enseignants», précisent les projets de décrets ministériels présentés aux syndicats. Lesquels textes confirment par ailleurs la suppression en TS de l’épreuve actuelle d’Histoire Géographie qui se transformerait alors en une simple option.

M. Chatel s’est retranché derrière des considérations pratiques pour la mise en place de ce contrôle continu, mais pour le Syndicat National FO des Lycées et Collèges (SNFOLC), «il s’agit bel et bien d’une attaque contre le caractère ponctuel, anonyme et national du baccalauréat». En réalité, «il veut faire coïncider une contre-réforme du baccalauréat avec sa contre-réforme du lycée rejetée par les personnels», dénonce FO. Le ministre voudrait ainsi profiter des incidents et autres fuites qui ont émaillé l’organisation de certaines épreuves du Bac 2011, accuse encore le syndicat, avant de rappeler, que le bon déroulement de l’examen a surtout souffert du manque de moyens liée à l’application de la RGPP.

 

www.force-ouvriere.fr

 

FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 52 du 27 au 31 - 12 - 2010

FEDECHIMIE CGTFO

 

REVUE DE PRESSE

 

Semaine 34 du 23 au 29 - 08 - 20 2010

 

 

 

 

Cliquer ci-dessous pour ouvrir le document


 


FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 34 du 23 au 29 - 08 - 20 2010

FEDECHIMIE CGTFO

 

REVUE DE PRESSE

 

Semaine 34 du 23 au 29 - 08 - 20 2010

 

 

 

 

Cliquer ci-dessous pour ouvrir le document

FORMAT PDF

 

FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 33 du 16 au 21 - 08 - 20 2010

FEDECHIMIE CGTFO

 

REVUE DE PRESSE

 

Semaine 33 du 16 au 21 - 08 - 20 2010

 

 

 

 

Cliquer ci-dessous pour ouvrir le document

FORMAT PDF

 


FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 32 du 09 au 14 - 08 - 20 2010

 

FEDECHIMIE CGTFO

 

REVUE DE PRESSE

 

Semaine 32 du 9 au 14 - 08 - 20 2010

 

 

 

 

Cliquer ci-dessous pour ouvrir le document

FORMAT PDF

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site