Confédération

COLLOQUE FO

JOUR APRÈS JOUR

Colloque FO

 

QUELLES RELATIONS ENTRE UNE ORGANISATION SYNDICALE ET L’ÉCONOMIE SOCIALE ?

 

La confédération organise jeudi 13 janvier 2011 une journée de réflexion sur l’évolution des rapports entre les syndicats et un secteur avec qui ils partagent une histoire commune.

L’économie sociale est devenue au fil du temps un vaste secteur regroupant les Mutuelles, les coopératives et les associations Loi 1901. Elle représente aujourd’hui environ 10% des salariés et autour 12% du produit intérieur brut (PIB). Comme l’explique, ci-dessous, René Valladon, secrétaire confédéral, les acteurs de l’économie sociale partagent un certain nombre de valeurs commune avec le mouvement syndical. Et au vu des évolutions historiques la question qui se pose est de savoir comment chacun s’attache à préserver ses valeurs originelles dans son champ de compétences tout entretenant des relations régulières.



René Valladon (FO): Qu'est-ce que l'Économie sociale?
envoyé par Force-Ouvriere.

Préparer le 23 mars 2010

 

 

Chers camarades, La Commission exécutive confédérale a décidé de participer aux mobilisations du 23 mars 2010 sur la base des revendications de FORCE OUVRIERE. L’appel est centré principalement sur la défense des retraites qui font l’objet d’une nouvelle attaque de la part du gouvernement.

Nos secteurs d’activité sont bien entendu directement concernés d’autant que contrairement aux déclarations du Chef de l’Etat, les pouvoirs publics prennent déjà des mesures ; nous avons l’exemple de la remise en cause de la catégorie active des personnels paramédicaux de la Fonction publique hospitalière ! Parallèlement, nous disposons d’une plateforme revendicative propre à l’UIAFP-FO qui traite des questions d’emplois, de salaires, de la RGPP (révision générale des politiques publiques) en complément du sujet des pensions et qui justifient largement une mobilisation.

L’absence de clarté (c’est le moins que l’on puisse dire) et d’appel à une grève interprofessionnelle de 24 heures dans le communiqué de « l’intersyndicale » interprofessionnelle du 15 février 2010 ainsi que dans celui propre à la fonction publique daté du 23 février 2010 nous conduisent à mobiliser sur nos propres mots d’ordre.

Aussi en accord avec la Confédération, nous vous demandons de tout mettre en oeuvre pour que les actions de FORCE OUVRIERE soient visibles. Nos revendications doivent constituer un espoir pour tous les salariés. Alors soyons assez forts pour les entraîner en faisant connaître nos positions le plus largement possible.

A cet effet, nous vous sollicitons pour que vous vous rapprochiez de vos UD respectives. Nous mettrons bien entendu en place un dispositif vous permettant de nous faire remonter le niveau de mobilisation. Par ailleurs, la fédération déposera les préavis de grève nécessaires afin de couvrir les personnels mobilisés.

On le voit, les sujets ne manquent pas, les revendications qui vont avec non plus ! Soyons déterminés, combatifs, offensifs pour faire gagner nos revendications ; notre liberté et notre indépendance nous le permettent.

Nous vous remercions de votre engagement militant en faveur de la défense des intérêts matériels et moraux de nos mandants, des salariés, des fonctionnaires et des agents publics.

Le secrétariat fédéral

Paris, le 3 mars 2010

 

Télécharger le document original

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×