ALLOCATAIRES DU RSA

LE TRAVAIL OBLIGATOIRE DE 7 HEURES POUR LES ALLOCATAIRES DU RSA: UNE PROVOCATION DE PLUS ET UNE MÉCONNAISSANCE DE LA SITUATION DES PERSONNES

COMMUNIQUÉ

 

LE TRAVAIL OBLIGATOIRE DE 7 HEURES POUR LES ALLOCATAIRES DU RSA:

UNE PROVOCATION DE PLUS ET UNE MÉCONNAISSANCE DE LA SITUATION DES PERSONNES

 

Le président de la République a pris position lors de son discours du 15 novembre 2011 sur le fait d’expérimenter le travail obligatoire de 7 heures pour les bénéficiaires du RSA.

Le Président reprend ainsi à son compte une des propositions de Marc Philippe Daubresse dans son rapport remis cet été mais contredit de ce fait les propos de la Ministre des Solidarités actives qui annonçait en octobre, lors d’un déplacement en Savoie, l’expérimentation de Contrats Unique d’Insertion de 7 heures pour les bénéficiaires du RSA mais seulement basés sur le volontariat.

Cette annonce du président de rendre le travail obligatoire est pour FO une véritable provocation et une défiance à l’égard des plus faibles et des plus en difficultés, notamment sur le marché de l’emploi. C’est même en quelque sorte le retour du travail forcé!

En effet, comment imaginer un seul instant que ces personnes n’auraient pas le droit, sous prétexte des difficultés qu’elles rencontrent, d’aspirer à un emploi qui leur permette de vivre décemment et qui leur apporte un minimum de considération morale et sociale.

Imposer un travail obligatoire de 7 heures par semaine sans se préoccuper de savoir si les dispositifs d’accompagnement social et professionnel prévus par la loi créant le RSA existent et sont efficaces est une gageure et relève de la démagogie.

Force Ouvrière exprime ainsi sa vive opposition à cette mesure qui n’aura pour conséquence que de fissurer encore un peu plus la cohésion sociale et la solidarité dans notre pays.

http://www.force-ouvriere.fr
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site